lundi 24 février 2014

Croix Rouge Libanaise une vraie success story !



Voici que prend fin ce projet qui a débuté en 2007 par la formation de 19 secouristes volontaires de la Croix-Rouge libanaise (CRL). Ce projet pilote est né d'une convergence d'intérêts et de compétences entre la CRL, souhaitant standardiser son matériel (notamment la flotte d'ambulance) et harmoniser la formation dans ses 43 stations. Les partenaires suisse de la CRL sont la DDC, le CICR (Comité international de la Croix-Rouge), les HUG (Hôpitaux universitaires de Genève) et de l'ESAMB (Ecole supérieure de soins ambulanciers, Genève).

Mobile training unit

Au mois de décembre 2010, ces 19 secouristes ont reçu leur diplôme d'instructeur EMS. Puis, ils ont formés136 formateurs actifs à ce jour. Ces derniers ont à leur tour transmis leurs connaissances à 2619 secouristes jusqu’à fin décembre 2013 !

Le nouveau cursus de formation est maintenant bien accepté au sein de la CRL, il ne reste plus que 8% des secouristes à former. Ce qui sera fait d'ici au 30 Juin 2014.  


Tournage du DVD
En plus de ce colossal travail, la dynamique équipe d'instructeurs a réalisé un DVD, en trois langues, comprenant de nombreuses techniques de soins. Et nous on se plaint de notre roestigarben. Qu'en serait-il si on y ajoutait 15 religions différentes, des pays voisins en guerre, un PIB cinq fois inférieur ?    



Ces résultats impressionnants certes nous y avons participé, notamment par un engagement financier de la DDC sur 5 ans (environ 300'000 par an). Pour le reste, c'est l'incroyable détermination et autonomie des secouristes de la CRL qui rend possible ce succès. 

Si besoin était de démontrer encore une fois cette vivacité, d'autres nombreux projets ont étés menés parallèlement : 
 
Deux générations d'ambulances
- depuis 2012, 60 formateurs sont responsables de donner des cours tout public. 6000 personnes ont déjà bénéficié des ces cours, objectif 20'000 par an dans les cinq année à venir.
- en 2012 également, la CRL a importé le cours PHTLS de la NAEMT. Déjà 110 chefs de mission sont formés.

Les défis à venir sont nombreux. Et autant dire que ça devrait nous inspirer ici en Suisse parfois sclérosé pour de multiples raisons.

10 stations sont en train de tester le "patient care report" (l'équivalent de notre bonne vielle FIP avec papier carbone) en version tablette ! Et d'ici peu, la démarche va s'étendre au pays. Et dire qu'au début du projet il n'y avait pas de rapport écrit standardisé. Merci pour la leçon d’efficacité (une de plus). 


 
Bon vent les amis de la Croix Rouge Libanaise, MERCI et à très bientôt.

Florian Ozainne